Élections

Le fil de la campagne électorale 2018 dans Saint-Jérôme, Prévost et les environs

Publicité

TopoLocal vous propose un fil chronologique d’informations de la campagne électorale qui va se terminer le 1er octobre avec l’élection de 125 députés à l’Assemblée nationale du Québec.

Pour savoir dans quelle circonscription vous votez et qui sont les candidats inscrits, consultez Élections Québec.

Vous pouvez transmettre toute information que vous jugez pertinente à la campagne électorale en nous écrivant à topo@topolocal.ca.

Le maire Paul Germain rappelle les besoins de Prévost aux candidats

le 26 septembre

La Place de la Gare de Prévost, le 28 juin 2018.
La Place de la Gare de Prévost, le 28 juin 2018.

À quelques jours du vote, le maire de Prévost Paul Germain a dressé la liste de cinq situations où il compte sur l’appui du gouvernement provincial après les élections:

Publicité
  • une présence accrue de la police dans les rues secondaires à la route 117
  • de l’aide pour améliorer la sécurité de tous les usagers(vélos, voitures et piétons) de la route 117 et la revitaliser
  • améliorer la qualité de l’eau de la rivière du Nord pour que les citoyens puissent en profiter de près
  • un assouplissement de l’Orientation 10 qui concerne l’urbanisation et l’aménagement du territoire de la MRC de La Rivière-du-Nord
  • du soutien pour développer et revitaliser la Place de la Gare de Prévost

Le député fédéral Rhéal Fortin vote pour le Parti québécois

le 25 septembre

Le candidat du PQ dans Prévost Paul St-Pierre Plamondon et le candidat et député sortant Marc Bourcier entourent le député de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin, lors de l'épluchette de blé d'inde organisée par celui-ci le 19 août 2018. Photo par Alain St-Jean
Le candidat du PQ dans Prévost Paul St-Pierre Plamondon et le candidat et député sortant Marc Bourcier entourent le député de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin, lors de l’épluchette de blé d’inde organisée par celui-ci le 19 août 2018. Photo par Alain St-Jean

Sans surprise, le député nouvellement de retour sous la bannière du Bloc québécois dans Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, a fait savoir par communiqué qu’il appuyait les candidats du Parti québécois dans les circonscriptions de Prévost et Saint-Jérôme, soit Paul St-Pierre Plamondon et Marc Bourcier.

Il estime qu’après des années de coupes du gouvernement libéral, «le Québec n’en peut plus. Nos enfants, nos personnes âgées et nos malades n’en peuvent plus. […] C’est urgent, le Québec doit retrouver son élan d’antan. On mérite mieux. On a besoin de souffler un peu.»

Services locaux

Sylvie Brien veut représenter les Citoyens au pouvoir à Saint-Jérôme

le 24 septembre

Sylvie Brien, candidate du parti Citoyens au pouvoir dans la circonscription de Saint-Jérôme. Photo tirée de Facebook
Sylvie Brien, candidate du parti Citoyens au pouvoir dans la circonscription de Saint-Jérôme. Photo tirée de Facebook

Ancienne militante péquiste, Sylvie Brien a fait le choix de l’indépendance du Québec, de la démocratie directe et de défendre le français en se présentant pour Citoyens au pouvoir.

Son parti propose une démocratie différente, calquée sur le modèle suisse. Elle promet de «toujours représenter [les citoyens de Saint-Jérôme] et non de [les] utiliser à mes fins!».

Les maternelles 4 ans de la CAQ ne sont pas une hérésie, mais de l’ambition

le 12 septembre, 13h30

Youri Chassin, candidat de la Coalition avenir Québec à Saint-Jérôme, à son local électoral le 12 septembre 2018.
Youri Chassin, candidat de la Coalition avenir Québec à Saint-Jérôme, à son local électoral le 12 septembre 2018.

Youri Chassin réfute les dires du candidat du PQ Marc Bourcier, qui a affirmé mercredi matin que l’engagement de la CAQ envers les maternelles était «une hérésie».

Pour appuyer ses dires, Bourcier a expliqué que si tous les enfants de 4 ans de Saint-Jérôme s’inscrivent à la maternelle 4 ans, il faudra, à la prochaine rentrée, 126 nouvelles classes et plus de 200 enseignants pour y arriver. Une impossibilité.

Publicité

La sortie de Bourcier a fait sourire le candidat caquiste, d’abord puisque la mesure est prévue sur une base volontaire. «Ça ne se fera pas comme ça, du jour au lendemain, bien sûr que non, a-t-il dit, mais il faut avoir cette ambition pour les jeunes. C’est clair qu’on doit dépister très tôt les problèmes d’apprentissage pour y remédier avec succès. C’est cette ambition que nous avons. Je trouve dommage que M. Bourcier semble accepter l’inaction des libéraux dans ce dossier.»<

Un panel de ministrables?

Youri Chassin serait-t-il le futur ministre des Finances de François Legault? Chose certaine, la question se posait facilement au lendemain d’un débat économique télévisé où le candidat de la CAQ à Saint-Jérôme se trouvait confronté au ministre des Finances Carlos Leitão, à l’ex-ministre des Finances Nicolas Marceau, et à l’économiste Simon Tremblay-Pépin, de Québec solidaire.

«Je fais partie de l’escouade économique de la CAQ, oui, mais je ne suis pas seul, a répondu Youri Chassin. François Legault ne m’a pas fait de promesses et ce sera à lui de décider de son cabinet.»  Cela dit, Chassin ne nie pas qu’il accepterait avec enthousiasme un rôle au sein d’un éventuel conseil des ministres «parce que ce serait un moyen exceptionnel de défendre les idées mises de l’avant par la CAQ. Mais il faut être réaliste. Il faut d’abord que je sois élu, et que la CAQ remporte l’élection», a-t-il dit en ajoutant que c’est d’abord la campagne en cours qui est sa priorité.

Quant à la teneur du débat, M. Chassin n’était pas surpris que ses adversaires politiques aient questionné le cadre budgétaire de la CAQ. «Ils avaient beau jeu puisque le cadre financier des libéraux ne sort qu’aujourd’hui(le mardi 12 septembre) et celui du PQ, demain.»

Publicité

Un centre de jour pour les itinérants, promet Bourcier

le 12 septembre, 9h30

Marc Bourcier, candidat du Parti québécois et député sortant de Saint-Jérôme, devant Hébergement Fleur de Macadam, sur la rue Labelle à Saint-Jérôme, le 12 septembre 2018.
Marc Bourcier, candidat du Parti québécois et député sortant de Saint-Jérôme, devant Hébergement Fleur de Macadam, sur la rue Labelle à Saint-Jérôme, le 12 septembre 2018.

Au pouvoir ou pas, le candidat du Parti québécois Marc Bourcier promet de tout faire pour que le projet d’un centre de jour pour itinérants se réalise à Saint-Jérôme. «C’est une question de dignité. On offre le gîte, de l”aide administrative et un peu de nourriture aux itinérants, mais ils n’ont nulle part où aller quand le jour se lève», a dit M. Bourcier.

En rappelant qu’un gouvernement du PQ augmenterait le financement à la mission des organismes communautaires de 200 M$, il a aussi été question de culture. «Sans tous ces gens dévoués, ce serait le chaos dans notre société», dit-il.

Services locaux

Le député sortant a promis de garantir le financement de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord et de lui trouver un local, de rassembler des acteurs socio-économiques locaux pour aider à financer les sorties éducatives et les activités parascolaires.

Il a aussi rappelé la promesse de son parti de ramener les frais de garde à 8,05$ par jour pour le premier enfant de chaque famille, à 4$ pour le deuxième et la gratuité pour les suivants.

Il a aussi qualifié d’hérésie le projet de maternelles 4 ans de la Coalition avenir Québec, prétextant que cela nécessiterait selon lui l’équivalent de six écoles primaires de plus dans la région, le ministère de l’Éducation ayant déjà trois demandes en attente pour de nouvelles écoles primaires. «Il y a déjà des roulottes partout dans les cours d’école. Comment trouveront-ils les profs et les spécialistes pour encadrer tous ces élèves de plus?», a-t-il dit.

Priorité à l’environnement dans Prévost et au Québec, dit St-Pierre Plamondon

Publicité

le 30 août

Paul Saint-Pierre Plamondon alors qu'il s'adressait à des militants du Parti québécois, le 3 juillet 2018 au Shawbridge de Prévost.
Paul Saint-Pierre Plamondon alors qu’il s’adressait à des militants du Parti québécois, le 3 juillet 2018 au Shawbridge à Prévost.

Élu dans un gouvernement du Parti québécois, le candidat de Prévost Paul St-Pierre Plamondon défendrait les cours d’eau et les espaces verts des Laurentides, améliorerait la qualité de l’eau des rivières et des lacs en plus de soutenir financièrement toute initiative locale qui contribuerait à ce virage.

Dans un communiqué de presse, de nombreux engagements locaux étaient détaillés:

  • accélérer l’électrification des transports avec l’installation de bornes électriques
  • enlever des voitures de nos routes via le plan de Grand déblocage de la 15
  • augmenter l’offre de transport collectif
  • augmenter la proportion d’espaces verts protégés notamment en soutenant l’agrandissement et la surveillance accrue du Parc des Falaises
  • livrer une guerre au plastique en s’attaquant, entre autres, aux sacs de plastique et aux plastiques non-recyclables
  • favoriser le compostage
  • inclure davantage d’espace pour l’environnement dans le parcours scolaire
  • sortir le Québec de sa dépendance au pétrole

Marc Bourcier lance officiellement sa campagne à Saint-Jérôme

le 29 août

Marc Bourcier lançait officiellement sa campagne électorale devant une soixantaine de militants le 29 août. Pour désengorger l’urgence de l’hôpital de Saint-Jérôme, le député propose entre autres la création d’une mini-urgence dans les locaux de l’ancien hôpital Youville pour absorber les cas moins prioritaires, classés P4 et P5.

Après avoir inauguré son local électoral trois semaines plus tôt, le candidat péquiste Marc Bourcier a lancé sa campagne locale le 29 août.

Le Parti québécois choisit Sainte-Sophie pour démarrer sa campagne électorale

le 23 août

Véronique Hivon et Jean-François Lisée accompagnaient les candidats du Parti québécois de la région au Pavillon Lionel-Renaud à Sainte-Sophie, le 23 août 2018.
Véronique Hivon et Jean-François Lisée accompagnaient les candidats du Parti québécois de la région au Pavillon Lionel-Renaud à Sainte-Sophie, le 23 août 2018.
Marc Bourcier et Paul St-Pierre Plamondon devant l'autobus de tournée du Parti québécois.
Marc Bourcier et Paul St-Pierre Plamondon devant l’autobus de tournée du Parti québécois.
La foule était en liesse dans le Pavillon Lionel-Renaud.
La foule était en liesse dans le Pavillon Lionel-Renaud.

 

TopoLocal
Commentaires, informations, erreurs? Écrivez à topo@topolocal.ca, en toute discrétion. Les articles qui portent la signature de TopoLocal contiennent des informations provenant de sources officielles et/ou fiables. Ils ont été traités par notre service d'information pour qu'ils soient clairs et faciles à lire.

Send this to a friend