Élections, Politique

Antoine Poulin, 20 ans, candidat libéral dans Saint-Jérôme

Le candidat libéral aux élections de l’automne 2018 dans la circonscription de Saint-Jérôme sera Antoine Poulin.

Publicité

Âgé de 20 ans, M. Poulin espère devenir un des plus jeunes élus de l’Assemblée Nationale du Québec.

Pourquoi un jeune candidat? Autant le candidat lui-même que le président de l’Association libérale de Saint-Jérôme, Daniel Gagné, estiment que si le Québec veut un véritable changement, il faut «une nouvelle génération, avec de nouvelles idées».

«J’avais un an quand François Legault est devenu député, dit Antoine Poulin. Il a été au pouvoir, il a été dans l’opposition. Il ne représente pas un changement. La CAQ ne ferait que mettre des nouveaux visages sur les mêmes vieilles façons de faire.»

Changer de l’intérieur

Les libéraux ont été presque constamment au pouvoir dans les deux dernières décennies. À ceux qui lui demandent que fait un jeune de son âge dans un vieux parti, Antoine Poulin répond que c’est justement en élisant des députés de sa génération que les électeurs provoqueront le changement.

Publicité

Il souhaite aussi impliquer davantage les gens et créer une vraie mobilisation citoyenne. «Il faut être mieux représenté au sein du gouvernement», a-t-il avancé, laissant entendre que la circonscription de Saint-Jérôme est depuis trop longtemps dans l’opposition.

Ses activités officielles débuteront dès cette semaine, avec l’investiture officielle de son parti le samedi 16 juin, à Saint-Jérôme. Une assemblée qui ne sera qu’une formalité, puisqu’il est le seul candidat à avoir déposé sa candidature dans les délais prévus par le Parti libéral du Québec.

Trois grands enjeux

Outre la nécessité de regrouper les citoyens autour de projets rassembleurs, les deux autres plus importants enjeux sont la santé et les transports.

Sur le plan de la santé, il a fait remarquer que les réalisations sont en cours. S’appuyant sur l’ouverture de deux nouveaux CHSLD à Saint-Jérôme et une super clinique dont l’annonce serait imminente, il semble prêt à défendre la feuille de route de son parti.

Services locaux

Antoine Poulin n’y a fait aucune allusion, mais à l’entendre parler de santé avec autant d’assurance et mettre le sujet sur la table aussi directement, on croirait qu’il anticipe une annonce majeure de la part des libéraux d’ici l’automne. On sait que le CISSS de la région a déposé un projet de mise à jour complète de l’hôpital d’une valeur de 443 M$. À tout le moins, le projet de la nouvelle aile psychiatrique est sur le point de démarrer et ne semble attendre qu’un coup de pelle de politiciens.

Le REM

Enfin, quant au transport, il reprend la position que partagent aussi les libéraux de Mirabel: l’amélioration du transport en commun ne se fera pas en ajoutant encore plus de trains qui continueront de mettre une demi-heure à contourner le mont Royal une fois rendus à Jean-Talon. (C’est le cas du train de banlieue actuel, qui part de Saint-Jérôme et bifurque par Côte Saint-Luc avant d’entrer au centre-ville de Montréal par l’ouest.)

«Ce qu’il nous faut, c’est une extension du REM jusqu’à Mirabel qui permettrait non seulement un trajet plus direct mais qui comprendrait la construction d’un vrai stationnement incitatif et d’accès rapide, en bordure de la 15 et de la 50. Le premier ministre Couillard a déjà dit qu’il favoriserait un tel projet.»

Antoine Poulin et les libéraux des Basses-Laurentides misent donc clairement sur des jeunes pour répondre au désir de changement qui se dessine chez les électeurs. Poulin répète que son désir est de changer le Parti libéral de l’intérieur en y apportant des idées de sa génération et en travaillant aux côtés de jeunes candidats comme on en trouve plusieurs dans les Laurentides. À titre d’exemple, il cite les candidates Naömie Goyette dans la circonscription de Prévost et Sabrina Chartrand, dans Groulx.

Publicité
Charles Michaud
Cofondateur de TopoLocal, Charles Michaud a consacré 35 ans ans de sa vie professionnelle à l'information locale et régionale. On peut lui écrire à cm@topolocal.ca.

Send this to a friend