Affaires, Santé, Techno

De l’aide d’Ottawa pour élever des insectes nutritifs à Mirabel

Développer l’élevage d’insectes à haut potentiel gastronomique et nutritif. Vous avez bien lu. C’est un des projets en cours au Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel(CRAM).

Publicité

La production d’insectes à des fins de consommation humaine et animale est un secteur en développement au Québec et au Canada, dit Caroline Provost, directrice générale du centre.

Le marché grandissant pour ces produits ainsi que le faible impact de la production sur l’environnement font que l’industrie a un potentiel important.

Selon Caroline Provost, il faudra assurer une production efficace, rentable et qui répond au potentiel de ce secteur. La subvention annoncée a comme objectif d’améliorer les processus de production, les diètes d’élevage et les procédés de transformation de quatre espèces au grand potentiel gastronomique et nutritif.

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a annoncé, au nom de ministre canadien de l’Agriculture Lawrence MacAulay,  un investissement pouvant atteindre 210 970$ pour appuyer le CRAM par le biais du Programme canadien d’adaptation agricole.

L’argent permettra au CRAM d’examiner plusieurs aspects des insectes comestibles pour l’alimentation humaine et animale, plus particulièrement les effets des conditions d’élevage, de l’alimentation et des méthodes de transformation ainsi que la réduction possible des coûts grâce aux méthodes de production automatisées.

Publicité

Insectes de qualité = emplois de qualité

Mélanie Joly a rappelé que le secteur agricole et tous les emplois de qualité qui en dépendent à Mirabel et au Canada doivent continuer à innover pour demeurer compétitifs.

Accompagnée de Karl Trudel, président de l’Association libérale fédérale de Mirabel, la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly a rappelé que le financement annoncé au CRAM accroîtra les connaissances sur l’élevage et la production d’insectes destinés à la consommation, et aidera à positionner le Canada comme un leader dans ce domaine en pleine expansion.

Il a manqué d’insectes

Tottem Nutrition existe depuis février 2017 et a développé un savoir-faire dans le développement de produits nutritifs à base de poudre d’insectes.

Les fondateurs ont dû cesser la transformation alimentaire par manque de matière première au printemps 2018, vu une demande supérieure aux quantités d’insectes disponibles. Ils travaillent actuellement pour accélérer la construction de leur ferme d’insectes, prévue en 2019.

Claude Girard, co-fondateur de Tottem Nutrition, responsable des opérations et chef cuisiner-élevage, a été initié à l’entomophagie en tant que cuisinier pour l’évènement Croque-insectes de l’Insectarium de Montréal. Il a expérimenté son propre élevage de ténébrions meuniers au CRAM pendant un an.

Tottem, qui se nommera désormais Umamize, déménagera son siège social à Laval. Deux élevages seront débutés dans le local de Mirabel afin de prouver la faisabilité et d’optimiser le développement de saveurs selon l’alimentation ainsi que les procédés d’automatisation.

Services locaux

Le projet en cours au CRAM permettra vraisemblablement aux producteurs de produire et commercialiser des insectes de grande qualité à un prix concurrentiel. En plus des aliments pour la consommation humaine et animale, les insectes peuvent aussi entrer dans la production de produits pharmaceutiques et d’engrais.

Situé dans le secteur Sainte-Scholastique, le Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel est attaché au Centre de formation agricole de Mirabel et est un organisme à but non lucratif qui offre des services de recherche et de transfert technologique en horticulture et en agroalimentaire.

Send this to a friend