Élections, Politique

Jacques Gariépy invite les électeurs de Saint-Sauveur à la continuité

Le maire de Saint-Sauveur a présenté le jeudi 7 septembre l’équipe de conseillers qu’il espère diriger au lendemain des prochaines élections municipales, le 5 novembre.

En tête de liste, il a présenté le conseiller Normand Leroux, qui sollicite un huitième mandat comme conseiller et siège donc depuis une trentaine d’années. Les premiers mandats de M. Leroux remontent à l’époque où existaient côte à côte deux conseils municipaux, à la paroisse et au village de Saint-Sauveur, qui sont fusionnés depuis 2002.

Deux autres candidates sortantes se présentent à ses côtés et sollicitent un deuxième mandat: les conseillères Caroline Vinet et Rosa Borreggine.

Publicité

L’équipe du maire sortant sera complétée par trois nouveaux venus en politique municipale qui n’en sont pas moins impliqués dans la vie publique à divers niveaux: Daniel Cantin, Judith Gagnon et Véronique Martino.

*À défaut d’avoir trouvé une présence numérique de l’organisation de M. Gariépy sur internet, nous ne pouvons fournir de lien pour contacter son parti. Si un tel lien vient à la connaissance de TopoLocal, il sera ajouté ici.

Les loisirs comme cinquième axe

S’il est revenu sur les quatre grands «axes» de ses priorités politiques, la famille, la culture, l’économie et l’environnement, Jacques Gariépy a indiqué qu’il compte en ajouter un cinquième pour 2017, les loisirs.

Même s’il a affirmé que l’annonce de son programme viendra plus tard, Jacques Gariépy a passé un bon bout de temps à se faire le défenseur du projet regroupé de centre sportif de 2 glaces artificielles et d’une piscine qui sera construit de concert avec l’ensemble des municipalités de la MRC des Pays-d’en-Haut. Pour lui, la localisation du projet, à Sainte-Adèle attenant à l’École secondaire Augustin-Norbert-Morin, est un choix logique puisque les étudiants de l’ensemble de la MRC y trouveront un pôle d’activités sportives et éducatives. L’emplacement est tout aussi pratique pour les usagers adultes, a-t-il ajouté.

Publicité

Par le passé, l’emplacement du projet avait fait l’objet de débats importants. Rappelant que la MRC des Pays-d’en-Haut est la seule de la région à ne pas avoir d’aréna, il a ajouté que la concertation permet de choisir un emplacement accessible et de répartir le coût de l’emprunt équitablement entre toutes les municipalités.

L’ensemble de la plateforme électorale de son parti sera dévoilée le 26 septembre.

Sans trop de surprise, Jacques Gariépy se présente sous le signe de la continuité. «Continuons ensemble» est d’ailleurs le thème de la campagne électorale de son parti.

 

Les conseillers en lice

De retour au siège 2, Normand Leroux réside à Saint-Sauveur depuis 48 ans et s’implique auprès des citoyens à titre de conseiller municipal depuis 30 ans. Il a enseigné dans des écoles pour jeunes en réinsertion sociale de la Commission scolaire des Laurentides, puis a terminé sa carrière en tant que directeur de l’école Vert-Pré de Huberdeau. Il est actuellement président de la Commission des incendies de Saint-Sauveur/Piedmont et il est le représentant de la municipalité au conseil d’administration de la Maison des Jeunes de Saint-Sauveur/Piedmont. M. Leroux siège également au conseil d’administration du Festival des Arts de Saint-Sauveur.

 

Femme d’affaires bien connue, Caroline Vinet est conseillère municipale depuis 2013 et sera candidate au siège 3. Elle est présidente de la Commission de l’environnement et vice-présidente de la Commission des loisirs et de la vie communautaire. Elle a, durant plusieurs années, exploité un commerce de restauration à Saint-Sauveur et connaît bien la réalité commerciale locale. Elle s’implique auprès de la chambre de commerce depuis bientôt dix ans. Sportive assidue et mère de famille, elle valorise les saines habitudes de vie et l’activité physique.

 

Publicité
Rosa Borreggine sollicite un deuxième mandat à titre de conseillère au siège 6. Elle habite Saint-Sauveur depuis 24 ans. D’origine italienne, elle est amenée, dans le cadre de son travail, à côtoyer des gens de diverses cultures. Rosa Borreggine est conseillère municipale depuis 4 ans. Elle préside la Commission des travaux publics et circulation en plus d’être membre de la Commission d’urbanisme.

 

Retraité de la Société des transports de la Ville de Laval, Daniel Cantin a également été propriétaire d’un café-crèmerie haut de gamme pendant quelques années. Il est actuellement moniteur pour une école de conduite. Il est résident et propriétaire à Saint-Sauveur depuis 2013. Dès son arrivée à Saint-Sauveur, il s’est impliqué dans la paroisse au sein de la Fabrique. En 1988, alors qu’il habitait à Laval, il y a été élu bénévole de l’année dans la catégorie communautaire. Il a de plus reçu une reconnaissance de la Chambre des communes du Canada à l’occasion de la semaine nationale de l’action bénévole.

 

Judith Gagnon habite Saint-Sauveur depuis 18 ans et elle est mère de 3 enfants. Diplômée en génie industriel, elle travaille à Saint-Sauveur pour une firme de consultants en ingénierie depuis 14 ans. Par le passé, elle a également travaillé pour Bombardier. Son travail lui a permis de cumuler plusieurs années d’expérience en gestion de projets ainsi qu’en gestion des opérations. Elle a récemment obtenu un certificat de santé et sécurité du travail de l’Université de Montréal. Judith Gagnon a toujours aimé s’impliquer auprès de sa communauté. Elle a d’ailleurs été présidente du comité de parents du primaire et vice-présidente du conseil d’administration de l’Académie Lafontaine. Elle a également été entraîneure de soccer pour le FC Boréal à Saint-Sauveur.

 

Véronique Martino a évolué pendant 16 ans au sein de l’Association de Villégiature Tremblant(AVT) où elle a été directrice de la programmation et instigatrice de plusieurs projets d’envergure qui ont fait rayonner Tremblant. Elle fait le saut en politique municipale. Sa forte expérience du milieu touristique et événementiel contribuera certainement à dynamiser les projets à venir. Impliquée dans la communauté, elle a, entre autres, été consultante pour la Chambre de commerce de Saint-Sauveur, bénévole en milieu scolaire et auprès de diverses associations sportives. Elle habite Saint-Sauveur depuis 1999.

Charles Michaud
Cofondateur de TopoLocal, Charles Michaud a consacré 35 ans ans de sa vie professionnelle à l'information locale et régionale. On peut lui écrire à cm@topolocal.ca.

Send this to a friend