• TopoLocal recommencera à publier début août. Profitez de l’été… ou faites un quiz!

Causes, Lieux, Santé

Les Caisses Desjardins soutiennent les Incroyables Comestibles Rivière-du-Nord

Les Caisses Desjardins de Saint-Jérôme et Saint-Antoine ont investi 3000$ pour soutenir le projet des Incroyables Comestibles de la Rivière-du-Nord, un groupe qui fait la promotion de l’agriculture urbaine et du partage alimentaire.

Les Incroyables Comestibles est un mouvement mondial qui favorise la culture de denrées comestibles dans les endroits publics. Il en est à sa première année à Saint-Jérôme.

Jardiner un peu, faire sa part pour sa collectivité, prendre l’air et savourer des denrées fraîches, voilà le programme.

L’objectif est d’utiliser les espaces urbains pour nourrir les gens, d’affirmer l’importance de cultiver localement ce que l’on consomme et de favoriser le partage.

Ainsi chaque plate-bande des Incroyables Comestibles porte un écriteau qui encourage les gens à cueillir et consommer les denrées qui y poussent.

Avec la collaboration de partenaires privés et de corps publics, le groupe a initié cet été l’installation de plate-bandes à quelques endroits. Les citoyens qui croient à l’idée sont invités eux aussi à créer un jardin de partage sur leur terrain.

Ce bac à proximité de la rue Fournier, sur le terrain du Cégep de Saint-Jérôme, annonce une participation accrue du collège au fil des ans…

Pour cet été, on trouve quelques plate-bandes sur la piste cyclable du Petit Train du Nord, à proximité de la rue Du Palais, ainsi que près des locaux de la Coop d’alimentation Rivière-du-Nord et sur les terrains du cégep.

Déjà, à proximité de la piste cyclable, les gens s’arrêtent, causent un brin et surveillent la croissance des légumes. Carottes, laitue, radis, chou kale y poussent déjà. Sans oublier les tomates que la chaleur réveille enfin…
Partout, dans toutes les villes, il existe des terrains vagues, des lisières cultivables, des espaces verts: pourquoi ne pas y faire pousser des fruits et légumes au profit de tout le monde?

On rejoint les Incroyables Comestibles de la Rivière-du-Nord via leur page Facebook. Il existe aussi à Saint-Jérôme un autre groupe Incroyables Comestibles qui partage les mêmes objectifs et qui a parrainé la création d’autres lieux d’agriculture urbaine.

Cette initiative est née à Todmorden en Angleterre en 2007 et ne cesse de grandir depuis.

Le mouvement se veut un regroupement de gens passionnés qui «travaillent pour prendre en main leur avenir et leur bien-être ainsi que celui de la planète.» Tout cela une plate-bande à la fois, une personne à la fois, et une saison à la fois.

Tôt le matin au début de juillet, un cerf s’arrêtait près du jardin des Incroyables Comestibles. (Photo par Roger Tranchemontagne)
Charles Michaud
Cofondateur de TopoLocal, Charles Michaud a consacré 35 ans ans de sa vie professionnelle à l'information locale et régionale. On peut lui écrire à cm@topolocal.ca.

Send this to a friend