Élections, Politique

La Coalition avenir Québec s’installe à Saint-Jérôme, Prévost et dans toutes les Laurentides

En à peine 12 minutes, Youri Chassin a d'abord vu les réseaux de télévision confirmer sa victoire dans Saint-Jérôme, puis annoncer l'élection d'une majorité caquiste.

C’était jour de vote en ce 1er octobre 2018, partout au Québec. Tous les candidats de la Coalition avenir Québec ont été élus dans la région.

Publicité

Voici les résultats et quelques réactions dans les circonscriptions de Saint-Jérôme et Prévost, qui inclut aussi les villes de Saint-Sauveur, Sainte-Sophie, Saint-Hippolyte, Sainte-Anne-des-Lacs et Piedmont.

Saint-Jérôme

Youri Chassin a défait le député sortant Marc Bourcier du Parti québécois.

La soirée électorale pour les militants de Saint-Jérôme, tous partis confondus, s’est déroulée comme dans tout le Québec: une élection que plusieurs croyaient serrée s’est vite transformée en vague caquiste.

Chez les libéraux, c’est le candidat Antoine Poulin qui a été le dernier à rester optimiste, continuant d’espérer, alors que les premier résultats étaient annoncés, que l’avance de la CAQ, qui doublait les résultats des libéraux, allait fondre.

Publicité

Bien sûr, il a finalement concédé la défaite, tout en affirmant qu’il a allait désormais «se battre pour Saint-Jérôme et ne pas lâcher».

À la CAQ, le nouveau député de Saint-Jérôme Youri Chassin était rayonnant. Il a tenu à remercier tous les bénévoles qui ont travaillé à sa campagne, mentionnant leurs noms un à un aux applaudissements généralisés des partisans. «Je suis content que nos efforts aient porté fruit, c’est ce qui me réjouit le plus, au nom de tout le monde. Je suis aussi très heureux de notre victoire.»

Le nouveau député a reconnu que la commande était grosse puisque son parti a été porté au pouvoir sur une promesse de nombreux changements. «Mais je me sens bien parce que notre majorité nous donne les moyens de réaliser nos engagements. On sait que les attentes sont nombreuses. À nous de prouver qu’on mérite ce résultat», a-t-il conclu.

Chassin devient donc le deuxième député caquiste de Saint-Jérôme, après Jacques Duchesneau, qui a occupé le poste de 2012 à 2014.

Services locaux
Aux côtés de ses fils et de sa conjointe, Marc Bourcier a concédé la victoire au caquiste Youri Chassin avec sérénité et en partageant avec émotion sa fierté d'avoir représenté Saint-Jérôme. Il a tendu la main au nouveau député Youri Chassin, l'invitant à le rencontrer, s'il le désire, pour assurer une meilleure transition des dossiers du comté.
Aux côtés de ses fils et de sa conjointe, Marc Bourcier a concédé la victoire au caquiste Youri Chassin avec sérénité et en partageant avec émotion sa fierté d’avoir représenté Saint-Jérôme. Il a tendu la main au nouveau député Youri Chassin, l’invitant à le rencontrer, s’il le désire, pour assurer une meilleure transition des dossiers du comté.

Quant au député Marc Bourcier, son propos traduisait la surprise et la déception alors qu’en s’approchant du micro, il a d’abord dit: «Je suis soufflé.»

Toute son équipe était visiblement déçue des résultats qu’ils avaient l’impression d’avoir menée au ras du sol et très près des électeurs. Bourcier a invité ses militants à accepter le verdict populaire avec sérénité, leur rappelant qu’ils avaient bien travaillé.

«J’ai vécu, en tant que député, une expérience que je n’oublierai jamais et dont je suis fier. Je regarde cette défaite et je dois vous avouer que je vois un peu le pays s’éloigner… mais il est toujours à l’intérieur de nous», a-t-il conclu.

L'ambiance enthousiaste de début de soirée à la salle où se retrouvaient les militants du PQ est vite passée à la résignation.
L’ambiance enthousiaste de début de soirée à la salle où se retrouvaient les militants du PQ est vite passée à la résignation.
Une poignée de militants libéraux ont entretenu de bien brefs espoirs avant de constater, tout comme le candidat Antoine Poulin, l'élection d'un gouvernement caquiste majoritaire.
Une poignée de militants libéraux ont entretenu de bien brefs espoirs avant de constater, tout comme le candidat Antoine Poulin, l’élection d’un gouvernement caquiste majoritaire.

Prévost

Marguerite Blais a obtenu deux fois plus de votes que le candidat péquiste dans Prévost, Paul St-Pierre Plamondon.

Publicité

Déclarée élue tôt dans la soirée par les réseaux de télévision, Marguerite Blais n’était pas dans la circonscription qui l’a élue députée de Prévost. Elle était plutôt à Québec au rassemblement de son parti.

Son équipe était toutefois rassemblée dans le local électoral de Piedmont. Jointe au téléphone peu après avoir été déclarée élue, elle a remercié son équipe. «Sans vous, je ne serais pas là. Merci tellement!», leur a-t-elle dit, avec une émotion audible.

Défait, Paul St-Pierre Plamondon a rappelé la définition d’un cas de force majeure à ses sympathisants réunis au bistro Shawbridge à Prévost. «Les gens ont choisi un gouvernement simili-libéral, c’est le cas de le dire ici», en faisant allusion à son adversaire qui a été ministre dans un gouvernement du Parti libéral et élue députée sous une bannière différente.

Publicité

Le candidat péquiste a rappelé aux gens présents qu’il était arrivé des choses bien pires dans l’histoire qu’un gouvernement majoritaire de la CAQ et les a incités à «toujours choisir l’espoir», en larmes.

Quant à Naömie Goyette, qui a terminé quatrième à 500 votes de Lucie Mayer de Québec solidaire, elle a promis de rester impliquée et se considère une gagnante au terme de cette campagne, puisqu’elle a tout donné.

Services locaux

Les résultats en détail

Après le décompte des votes dans 202 bureaux sur 212, le caquiste Youri Chassin a été élu député de Saint-Jérôme avec 43,5% des votes lundi, confortablement en avance sur le député sortant, le péquiste Marc Bourcier, qui récoltait 27,5%.

Ève Duhaime, de Québec Solidaire, a obtenu presque 16% des voix, et le candidat libéral Antoine Poulin, du Parti Libéral du Québec, 9%. Le Parti Vert, dont la candidate était Annabelle Desrochers, a eu 2% des voix. Normand Michaud, du Parti Conservateur, Sylvie Brien, du parti Citoyens au pouvoir, Christine Simon du NPD Québec et Giuseppe Stamino, du Parti Libre, ont tous récolté moins de 1%.

Résultats complets pour Saint-Jérôme

Dans Prévost, après le décompte de 140 bureaux sur 147, la caquiste Marguerite Blais a été élue avec 47,4% des votes lundi, elle aussi confortablement en avance sur le péquiste Paul St-Pierre Plamondon, qui récoltait 24,8%. Comme dans Saint-Jérôme, Québec Solidaire a battu le PLQ, avec 14% des voix allant à la candidate Lucie Mayer.

Publicité

Naömie Goyette, la candidate libérale, qui avait obtenu 10,6% aux partielles de Saint-Jérôme en novembre 2016, a récolté cette fois 12,2%. Deux autres candidats en lice, Malcolm Murray du Parti Conservateur et Michel Leclerc du Parti Libre, ont reçu moins de 1% des appuis.

Résultats complets pour Prévost

Une participation de 4,5 sur 10 à 16h

Avant le 1er octobre, c’est près du quart des électeurs inscrits qui avaient voté dans Prévost. À 16h, on avait doublé cette participation. Un scénario semblable s’est aussi produit dans la circonscription plus au nord, Bertrand, où 24,14% des électeurs avaient voté avant aujourd’hui et un total de 48,42% des personnes inscrites l’avaient fait à 16h.

Le scénario est quelque peu différent à Saint-Jérôme où le vote par anticipation n’a emmené que 19,47% des électeurs à voter. Une proportion toutefois plus élevée que dans les comtés voisins de Les Plaines et Mirabel, alors qu’on était plutôt autour du 15%.

En cours de journée, environ 45% des électeurs avaient voté à 16h.

Les candidats dans Prévost à l’élection du 1er octobre 2018 sont Paul St-Pierre Plamondon, Naömie Goyette et Marguerite Blais.

TopoLocal
Commentaires, informations, erreurs? Écrivez à topo@topolocal.ca, en toute discrétion. Les articles qui portent la signature de TopoLocal contiennent des informations provenant de sources officielles et/ou fiables. Ils ont été traités par notre service d'information pour qu'ils soient clairs et faciles à lire.

Send this to a friend