Causes, Santé

La Fondation André-Boudreau est plus nécessaire que jamais, dit Nadia Dahman

«Dans la région, plus de 400 jeunes par année bénéficient de services d’aide en dépendance de tous genres. Nous faisons une réelle différence sur le terrain. Dans le contexte de la légalisation du cannabis et de grande utilisation des plateformes numériques chez nos jeunes, nous sommes préoccupés par l’urgence de mettre en place du soutien», affirme Nadia Dahman, présidente de la Fondation André-Boudreau.

Publicité

La fondation a pour mission d’aider les jeunes des Laurentides aux prises avec des problèmes de dépendance. Sa mission est de promouvoir, diffuser et supporter tout projet ou initiative susceptible de soutenir les programmes de prévention et de traitement aux jeunes ayant des problèmes reliés à l’alcool, aux drogues, aux médicaments pris sans ordonnance et au jeu chez les jeunes de 12 à 17 ans.

Coprésidents d’honneur

Cette année, Valérie Lagrange et son fils Gabriel Lagrange seront coprésidents d’honneur de la 10e campagne de financement annuelle de la Fondation André-Boudreau, sous le thème Fééries hivernales.

Comme chaque année depuis 7 ans, la fondation recevra plus de 300 convives à son gala Bâtir l’avenir, créer l’espoir prévu à l’École des Studios à Saint-Jérôme le vendredi 9 novembre 2018.

Les co-présidents de la campagne de levée de fonds de la Fondation André-Boudreau, Gabriel Lagrange et sa mère Valérie Lagrange.

Le directeur général de la fondation, Éric Jutras, aussi conseiller municipal à Sainte-Sophie, s’est dit «fier de compter sur des présidents de campagne qui ont envie de mettre leur temps, leurs contacts ou leurs ressources à faire la différence chez nos jeunes. Nous nous estimons très choyés de voir des entreprises comme Sicola s’impliquer à nos côtés. À travers eux, c’est toute la communauté d’affaires que nous souhaitons mobiliser.»

Éric Jutras est le directeur général de la fondation.

La Fondation André-Boudreau soutient le développement du Centre intégré de santé et de services  sociaux (CISSS) des Laurentides qui est responsable des services en matière d’abus et de dépendance chez les jeunes.

Publicité
TopoLocal
Commentaires, informations, erreurs? Écrivez à topo@topolocal.ca, en toute discrétion. Les articles qui portent la signature de TopoLocal contiennent des informations provenant de sources officielles et/ou fiables. Ils ont été traités par notre service d'information pour qu'ils soient clairs et faciles à lire.

Send this to a friend