Histoire, Lieux, Personnes, Petite histoire d'ici, Séries

Arthur Laroche: Une grande famille incontournable à Saint-Hippolyte!

La petite histoire d’ici racontée par des gens d’ici

La Société d’histoire de la Rivière-du-Nord a mené une série d’entrevues audio ou vidéo avec des aînés de Saint-Jérôme et des villes environnantes. À travers leurs souvenirs et anecdotes, découvrez des aspects parfois méconnus de la petite histoire régionale, qui sont ainsi préservés pour la postérité.

C’est en 1939 que Willie Laroche commence à passer ses étés au lac des Quatorze-Îles à Saint-Hippolyte, dans un petit chalet rudimentaire où ses 14 enfants auront la chance de découvrir la nature. Quand on sait que la famille habitait auparavant au 4e étage d’un immeuble à bureaux de la Place d’Armes à Montréal, on comprend à quel point les étés dans la nature furent significatifs!

Publicité

C’est cette histoire que raconte un de ses fils, Arthur Laroche, qui habite encore aujourd’hui ce chalet, bien sûr beaucoup rénové depuis 80 ans.

D’ailleurs, tous les enfants de Willie Laroche et Alma Martel auront un jour ou l’autre possédé un chalet ou une maison permanente au lac des Quatorze-Îles. Pas moins d’une trentaine de leurs descendants s’y sont aussi établis avec les années, faisant des Laroche une véritable dynastie hippolytoise!

Willie et Alma Laroche devant leur chalet du lac des Quatorze-Îles.
Willie et Alma Laroche devant leur chalet du lac des Quatorze-Îles.

Il faut dire que Willie s’était fait un devoir d’acquérir petit à petit beaucoup de terrains autour de son chalet, parfois même en échange de polices d’assurances qu’il vendait à l’époque!

Le chalet familial des Laroche, auquel se sont ajoutés de nombreuses autres résidences secondaires ou permanentes des enfants et petits-enfants dans le même secteur de Saint-Hippolyte.
Le chalet familial des Laroche, auquel se sont ajoutés de nombreuses autres résidences secondaires ou permanentes des enfants et petits-enfants dans le même secteur de Saint-Hippolyte.

« La cerise sur le sundae, c’est que le maire actuel a le bonheur d’être un Laroche! », souligne avec humour Arthur Laroche en parlant de son fils Bruno.

Publicité

Même s’il a enseigné à Montréal pendant 32 ans, M. Laroche s’est installé en permanence au lac des Quatorze-Îles dès 1970. « La plus belle place à Saint-Hippolyte!, assure-t-il. À l’époque, il y avait moins de circulation et on mettait à peine 45 minutes pour arriver dans les Laurentides, où on avait la grosse paix! »

Arthur Laroche constate que ce cachet naturel existe toujours à Saint-Hippolyte. « On est fier de cette chasse gardée! »

Publicité
Société d'histoire de la Rivière-du-Nord
La Société d’histoire de la Rivière-du-Nord a pour mission de conserver, protéger et mettre en valeur le patrimoine archivistique provenant principalement du territoire de la MRC de la Rivière-du-Nord.

Send this to a friend