Incidents, Lieux

Le train de Saint-Jérôme sifflait dans la nuit

Il était 21h, le soir du samedi 4 novembre.

Dans les rues de Saint-Antoine, on entendait le sifflet du train de banlieue, stationné comme tous les soirs à l’arrière du buffet chinois, le long de la voie ferrée.

Et il ne s’arrêtait pas.

Publicité

Peut-être était-ce le signal pour célébrer la première neige? Le train voulait rappeler à ses voisins qu’on reculait l’heure cette nuit? Il avait peut-être une volonté d’éveiller les consciences pour les élections municipales du lendemain…

L’explication semble beaucoup plus triviale. Arrivé à la barrière, j’ai rencontré un employé de la Sûreté des trains. Il venait d’arriver et cherchait la source de cet interminable sifflet.

Il est entré dans un petit pavillon. Il est ressorti et le son s’est arrêté.

Il était 21h et quelques à Saint-Jérôme, le soir de la première neige.

Publicité

Le train de Saint-Jérôme sifflait dans la nuit #premiereneige #stjerome #topolocal

Une publication partagée par TopoLocal (@topolocal) le

Louis-Xavier est journaliste et fondateur de TopoLocal. Il veut offrir aux gens un média local basé sur l'information. Vous pouvez le joindre à lxm@topolocal.ca ou au 450-848-1243, en toute confidentialité avec l'application Signal Private Messenger.

Send this to a friend