Histoire, Lieux, Politique

Retour de la circonscription de Prévost en 2018

La Commission de la représentation électorale recommande l’ajout de deux nouvelles circonscriptions dans la région des Laurentides, l’une d’elles portera le nom familier de Prévost.

Publicité

Cette commission est chargée de faire des recommandations afin de maintenir l’équilibre entre le nombre d’habitants de chacune des circonscriptions électorales. Dans les régions où la population augmente, il faut de nouvelles circonscriptions.

Les recommandations de la commission ont été déposées le mardi 7 février. La commission se compose du directeur général des élections et de deux commissaires.

Selon la loi, l’Assemblée nationale doit, dans les 5 jours suivant le dépôt du rapport, tenir un débat sur les recommandations formulées. Une fois le débat terminé, la commission doit rendre sa décision finale dans les 10 jours suivants. On connaîtra donc les changements officiels dans la carte électorale d’ici la fin du mois de février.

Services locaux

Le nouveau découpage de la carte électorale entrera en vigueur à la fin de la présente législature, donc pour les prochaines élections générales au Québec, prévues en 2018.

Le nouveau Prévost

Les villes de Prévost et de Piedmont, en plus de Saint-Sauveur et Sainte-Anne-des-Lacs, seraient détachées de la circonscription actuelle de Bertrand.

Les villes de Saint-Hippolyte et Sainte-Sophie quitteraient Rousseau et voteraient pour élire le ou la député(e) de Prévost.

Malgré ces changements au nord, la circonscription de Saint-Jérôme resterait inchangée.

Publicité

Au sud de Saint-Jérôme, on peut prévoir aussi des modifications.

Les Plaines pour une partie de Mirabel

La commission recommande une autre nouvelles circonscription, qui se nommerait Les Plaines. Elle engloberait Sainte-Anne-des-Plaines, le secteur La Plaine de Terrebonne, et la partie de Mirabel qui se trouve à l’est de l’autoroute 15.

La plus forte croissance

Les régions Laurentides et Lanaudière connaissent la plus forte croissance de population de toutes les régions recensées par la commission. Depuis 2007, elle a augmenté de presque 14% dans ces deux secteurs.

Prévost, de 1972 à 2011

La circonscription de Prévost qui a existé de 1972 à 2011 a toujours englobé la ville de Saint-Jérôme. Le dernier député de Prévost en titre a été Gilles Robert, maintenant conseiller municipal dans cette même ville.

Il y aura donc de nouveau une circonscription qui portera le nom de Prévost, après une interruption de sept années.

Publicité

En 1972, le député de Prévost était aussi …maire de Saint-Jérôme! Bernard Parent occupait alors les deux fonctions, ce que la loi ne permet plus de nos jours.

>

Send this to a friend