• TopoLocal recommencera à publier à la fin août. Profitez de l’été… ou faites un quiz!

Affaires, Éducation, Lieux, Topos

Ville en croissance cherche solutions de stationnement

En pleine discussion sur la question du stationnement au centre-ville de Saint-Jérôme: le maire Stéphane Maher, Lionel Ducreau, de la boulangerie Deux Gars dans l'pétrin, et le directeur général de la Chambre de commerce Michel Métivier.

La Ville de Saint-Jérôme est déterminée à rendre son centre-ville plus attrayant. Les chantiers en cours en témoignent, dont celui de la place des festivités et de la future salle de spectacle, d’un important immeuble à bureaux à l’angle des rues Godmer et Latour, de même que l’aménagement, prévu pour bientôt, de jardins urbains et d’espaces de pêche en plein centre-ville.

Quand on considère également la croissance de la population étudiante du cégep et de l’université, la capacité de stationnement du secteur, déjà à la limite, sera de moins en moins suffisante. D’ailleurs, si la situation s’est calmée avec la fin des cours juste avant le congé du temps des Fêtes, il faut s’attendre à ce que l’achalandage remonte dès la rentrée de janvier.


Dans l’intervalle, l’administration municipale, selon le maire Stéphane Maher,  s’efforce d’écouter toutes les propositions et cherche aussi des solutions plus immédiates.

Du court terme pour les commerçants

Le directeur de la Chambre de commerce Michel Métivier était heureux de souligner la réponse du maire à une suggestion faite par un groupe de commerçants qui demandent plus de places de courte durée afin de faciliter les arrêts dans leurs commerces.

Cela inciterait aussi les travailleurs du centre-ville à ne pas occuper les places prévues pour les clients, en somme. Les employés municipaux seront aussi encouragés à libérer les espaces à proximité.

Il y a du stationnement à Saint-Jérôme, mais il faut parfois stationner à une dizaine de minutes de marche de sa destination.

Le maire Stéphane Maher, M. Métivier, ainsi que l’artisan boulanger Lionel Ducreau se sont ainsi donné rendez-vous pour «marcher le secteur» en compagnie d’experts pour évaluer cette possibilité.

Des heures de gratuité

Déjà au printemps, la Ville a accepté de rendre le stationnement gratuit entre 12h et 13h30 à la demande des restaurateurs, de même que de devancer l’heure de la fin du stationnement payant de 18h à 17h.

De plus, Saint-Jérôme offre à tous ses résidents propriétaires de véhicules verts, c’est-à-dire hybrides ou électriques, une vignette permettant de stationner gratuitement dans les stationnements municipaux et sur les rues.


Ces incitatifs s’ajoutent à la possibilité de diverses formules de vignettes de stationnement pour les usagers réguliers.

Une navette dès le 11 janvier

Enfin, dès le 11 janvier, Saint-Jérôme lance un service gratuit et accessible à toute la population, visant entre autres les employés du centre-ville, les étudiants du cégep et de l’UQO, et tout autre visiteur au centre-ville.

Les usagers pourront utiliser le stationnement du Parc Multisports de la rue Filion et utiliser une navette pour se rendre au centre-ville, sans frais. Le service sera offert de 7 h à 18 h 30. Les départs seront aux 15 minutes entre 7h et 10 h, et aux 30 minutes de 10h à 18h30.

Le circuit fera la boucle entre le parc Multisports et le centre-ville, avec des arrêts au cégep et à l’UQO. LaNavette.ca dispose même d’une page Facebook depuis peu.

Devant l’UQO pour annoncer la mise en service d’une navette pour desservir le centre-ville à compter du 11 janvier 2016, Michel Métivier, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme, Liette Faubert, directrice adjointe des services aux étudiants de l'UQO, Stéphane Marcoux, directeur des ressources matérielles du Cégep Saint-Jérôme et Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.
Devant l’UQO pour annoncer la mise en service d’une navette pour desservir le centre-ville à compter du 11 janvier 2016, Michel Métivier, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme, Liette Faubert, directrice adjointe des services aux étudiants de l’UQO, Stéphane Marcoux, directeur des ressources matérielles du Cégep Saint-Jérôme et Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

 

Notez le 20 janvier à votre agenda

Tous ces projets et bien d’autres feront partie des éléments dont la ville tiendra compte dans la préparation d’une série de recommandations sur le stationnement qui devraient être connues au printemps de 2016.

Les personnes qui désireraient s’exprimer sur la question peuvent s’inscrire à un forum public qui se tiendra dans la soirée du 20 janvier. Il faut cependant s’inscrire au préalable.  Détails sur le site de la Ville ou inscriptions auprès de Josée Longpré, au 450 436-1512, poste 3151, ou par courriel.

Charles Michaud
Cofondateur de TopoLocal, Charles Michaud a consacré 35 ans ans de sa vie professionnelle à l'information locale et régionale. On peut lui écrire à cm@topolocal.ca.

Send this to a friend